LE TRANTRISME

sexo.jpg

En Occident, grâce à l’arrivée des pratiques spirituelles orientales depuis la deuxième moitié du XXe siècle, des centaines de milliers de personnes ont découvert la méditation et le yoga, mais aussi ces points de vue inattendus sur la sexualité. La pratique d’une sexualité sacrée pourrait participer à la transformation intérieure capable de mener à « l’Éveil », un état transcendant permanent. De plus, ces pratiques permettraient de goûter des sensations physiques également « extatiques ».

Dans le tantrisme, la maîtrise de l’énergie constitue une véritable alchimie intérieure. Grâce à l’excitation des sens, l’activité amoureuse est la mieux indiquée pour mener à « l’Éveil ». Mais en aucun cas, l’homme ou la femme ne doivent perdre leur fluide sexuel. À ce titre la jouissance ne doit pas être synonyme d’éjaculation pour l’homme. Plus sûrement, cette capacité est atteinte par les pratiques du yoga. Voici quelques exercices pratiques à faire seul :

1) méditation sexuelle

Placez-vous seule dans votre chambre. Allumez des bougies et de l’encens. Allongez-vous nue et commencez la respiration pranayama (ci dessus). Une fois détendue commencez à vous masturber. Relaxez-vous et sentez seulement la sensation de votre main sur votre sexe. Ne tombez pas dans vos fantasmes habituels. Sentez juste votre propre main vous donner du plaisir. Relaxez-vous et respirez tandis que votre désir se développe. Si vous sentez que vous êtes au bord de l’orgasme, arrêtez de bouger votre main et respirez profondément. Essayez de rester excité, mais n’ayez pas d’orgasme, restez sur le bord de la falaise pendant au moins 28 minutes. Si vous avez un orgasme avant les 28 minutes, laissez votre énergie se propulser dans votre imagination aussi longtemps que possible.
Maintenant que vous savez vous maîtrisez seule vous pouvez maintenant pratiquer des exercices en couple. Mais là encore les amants doivent pratiquer quelques rituels pour favoriser leur entrée dans un état de communication profonde. Il faut pour cela :
• Aménager « l’espace sacré » avec, selon ses préférences, de l’encens, quelques tissus drapés, de l’éclairage indirect, des chandelles, un bol de fruits, etc.
• Faire sa toilette avec soin. Utiliser quelques gouttes de parfum à différents endroits du corps.
• Rencontrer l’autre par une salutation lente, les yeux dans les yeux, pour dire que l’on est, l’un et l’autre, disponibles, ouverts, respectueux.
• Établir le contact physique par une longue étreinte, sans gestes sexuels, une étreinte aimante, à l’écoute de ses sensations et des manifestations de l’autre.
Les partenaires peuvent ensuite s’adonner à toutes sortes de caresses, de jeux dont l’objectif est d’éveiller les sens, d’accroître l’intimité, de découvrir l’autre.

Voici quelque exercices à pratiquer en couple.

2) la danse authentique.

Vêtu d’un vêtement léger, chaque partenaire danse à tour de rôle pour l’autre (chacun aura choisi une musique d’environ 10 à 15 minutes qui l’inspire). L’idée n’est pas de faire une jolie présentation ou d’aguicher l’autre, mais de bouger d’une manière qui correspond à ce que l’on ressent à ce moment-là.
Il faut laisser l’énervement s’apaiser graduellement, bien respirer, permettre à la musique de résonner dans le corps. On habite sa danse au point d’emplir la pièce… On peut pousser des sons ou chantonner, fermer les yeux ou regarder son partenaire. Le rôle de l’observateur est d’être totalement attentif à la danse de la personne bien-aimée. À la fin, l’observateur accueille son partenaire, la serre dans ses bras et le remercie. Puis danse à son tour. Par la suite des étreintes sensuelles pourront mener à faire l’amour, d’une façon renouvelée.

3) respiration inversée.

Cet exercice amène une profonde intimité qui peut préparer à avoir une relation sexuelle d’une intensité très particulière. Les deux partenaires s’assoient face à face en demi-lotus et, légèrement penchés vers l’avant, collent presque leur bouche l’une sur l’autre. De façon continue, pendant que l’un inspire, l’autre expire, chacun respirant l’air de l’autre. Les respirations sont lentes et profondes, et les partenaires demeurent détendus. L’exercice peut durer une quinzaine de minutes. Après un certain temps, à mesure que les respirations se synchronisent naturellement, il est possible de sentir qu’on ne devient qu’un seul souffle. Chaque partenaire peut même imaginer que sa propre expiration descend jusqu’au sexe de l’autre et le stimule, et qu’il laisse ensuite le souffle de l’autre le pénétrer et venir stimuler son propre sexe.



Laisser un commentaire

RELAXATION Drôme et ESTHEC... |
une petite goutte d'anges |
MODELIGN :modélisme-patronn... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lee MasSaï
| Pierrette Soko
| Mouslim confection