L’ADOPTION

articleadoption.jpg

Le terrible tremblement de terre en Haïti a soulevé à nouveau la question de l’adoption des enfants. Comment accueillir un enfant adopté? Quel accueil lui réserver dans sa nouvelle famille? Emma Mag tente d’y répondre.

On entend souvent dire que :

- l’attachement se fait mieux avec un enfant tout jeune.
- les enfants adoptés restent traumatisés par leur abandon.
- ils sont moins équilibrés que les autres, leur adolescence est plus difficile.
- les enfants adoptés cherchent toujours leurs parents biologiques.
- il est important de dire tout de suite, la vérité à l’enfant adopté même très petit.

En réalité, l’enfant adopté est un enfant et comme tout enfant, il est avant tout un individu. Un sujet ne peut être réduit à une particularité de son histoire. Ses difficultés, ses liens avec ses parents doivent être accueillis et compris dans toute leur complexité.

Comment se fait l’attachement ?

Beaucoup de parents souhaitent adopter un enfant très jeune, de moins de deux ans, car ils pensent que plus l’enfant est jeune moins il aura d’histoire, moins il aura de difficultés à s’adapter à son nouvel environnement et à s’attacher à ses nouveaux parents.
Il est toujours délicat de démêler désirs et craintes des parents quant à l’enfant qu’ils attendent et il est impossible de prévoir comment un enfant va faire avec son histoire, avec les éventuelles carences de départ et comment il va les exprimer.
L’attachement se réalise au jour le jour, dans la capacité des parents à être là, à accueillir l’enfant tel qu’il est.

La vérité : Pourquoi ? Quand ? Comment ?

La vérité qui le concerne, l’enfant la connaît toujours, mais c’est la parole des adultes qui vient donner sens à cette connaissance et qui va lui permettre de faire face à la réalité et d’avancer.
Un enfant tout petit comprend le langage et si ses parents lui parlent vrai, cela instaure une confiance qui lui permettra tout au long de son existence de poser et reposer les questions essentielles qui le concernent.
Il est parfois difficile pour les parents de dire la vérité : ils peuvent avoir peur de blesser leur enfant ou être touchés trop personnellement par certains événements de son histoire. C’est en restant au plus près des questions de l’enfant qu’on peut l’accompagner au mieux et à son rythme.

La recherche des origines : d’où je viens ?

Cette question est celle de tous les enfants qui demandent aussi d’où viennent les bébés. Ils veulent ainsi comprendre le rôle respectif des deux sexes dans l’origine de la vie.
Pour bien des enfants adoptés, cette question rejoint celle liée à ses parents de naissance, à leur désir le concernant ainsi qu’à celui de ses parents adoptifs.
Ces questions peuvent surgir très tôt dans la vie d’un enfant, et ensuite être reposées à différents moments de son existence sous des formes à chaque fois nouvelles et propres à chacun.



Laisser un commentaire

RELAXATION Drôme et ESTHEC... |
une petite goutte d'anges |
MODELIGN :modélisme-patronn... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lee MasSaï
| Pierrette Soko
| Mouslim confection